Dimanche 26 février 2012, 15h45 
Après-miDimanche


Préludes, fugues et thèmes variés  

De Jean Adam Guilain à Samuel Ducommun, du 18ème au 20ème siècle, partons à la découverte d’oeuvres connues ou moins connues, par des préludes et fugues ou des variations sur un thème donné. La Suite du Premier Ton de Jean Adam Guilain nous placera dans l’idée d’une thématique non pas musicale mais textuelle. Le texte sert de fil conducteur à différents versets qui pourraient être par exemple ceux du Magnificat comme celui de toute autre hymne grégorienne. Avec Johann Sebastian Bach, ce sera un Prélude et fugue en sol mineur encore sous l’influence du Stylus Fantasticus. Du Maître de Leipzig, une partita – c’est à dire un choral suivi de plusieurs variations – permettra de mettre en valeur la riche palette sonore de cet orgue.

Changement de siècle avec César Franck et son Prélude, fugue et variation, magnifique cantilène qui ouvre et conclut l’oeuvre qui contient, en son centre, une belle fugue aux accents très « franckiens ».

Le concert se conclura par des Variations pour un grand orgue de Samuel Ducommun. Ce dernier, dont on marque cette année les 25 ans de sa mort, fut organiste de la Collégiale de Neuchâtel et professeur au Conservatoire de la ville. Il a laissé une oeuvre considérable, tant pour l’orgue que pour d’autres instruments ou formations instrumentales/vocales. Son langage musical est coloré, dans un esprit néo-classique. Ses variations seraient presque un résumé du concert: il y a la musique française classique – avec une tierce en taille et une basse de trompette -, une Pastorale dont César Franck serait sans doute ravis, un Scherzo et une Toccata dans la droite ligne de ceux de Louis Vierne, etc. Bref, cette oeuvre attirera rapidement la sympathie.

L'organiste

nicolas-viatte Né en 1972, Nicolas Viatte a d’abord suivi des études au Conservatoire de Neuchâtel dans la classe d’orgue de Robert Märki, obtenant un Diplôme d’enseignement (1997), une Attestation de perfectionnement (1999) et un Diplôme d’enseignement des branches théoriques (1999). Il a ensuite poursuivi sa formation auprès de Kei Koïto au Conservatoire de Lausanne où il a obtenu un Diplôme de concert en 2003. Il a en outre complété sa formation en travaillant l’improvisation auprès de Jean-Louis Feiertag au Conservatoire de Fribourg. Titulaire des orgues de Notre-Dame de Vevey depuis l’année 2000, Nicolas Viatte a été nommé, sur concours en 2005, co-titulaire des orgues de la Cathédrale St-Nicolas de Fribourg. Il partage désormais son temps entre ces deux paroisses. Dans le prolongement de ses fonctions paroissiales, il mène une intense activité dans le domaine liturgique et musical de Suisse Romande, au sein de divers organismes comme les Semaines romandes de musique et de liturgie de St-Maurice ou le Centre Romand de Pastorale Liturgique. Il est en outre chargé de projets à la Fondation SUISA pour la musique, l’Action culturelle de SUISA. Nicolas Viatte se produit régulièrement en soliste et collabore comme accompagnateur apprécié, avec divers solistes et ensembles vocaux ou instrumentaux.
72 1

 

72 1024x768 Normal 0 21 false false false

Voici le deuxième Concert de ma classe donné hors les murs de notre institut HEMU Lausanne.

Nous allons interpréter  un programme varié avec des duos de Purcell, des airs de Bach, des mélodies de Dvorak, un air de Bellini, des solos et duos de Rossini, ainsi que des ensembles de Roussel et de Poulenc.

La classe est composée d’élèves qui viennent de plusieurs pays .  Et nous sommes réunis, appelés par la musique.

Quelques musiciens se joignent à nous : Jean-Philippe Clerc au piano, Gaëtan Beauchet au hautbois et Paul Helfer à l’orgue pour  vibrer avec nos voix et nos âmes dans l’église du Sacré-Cœur.

font-size: 16pt;

p style=