VENDREDI 22 NOVEMBRE, 20H30

 

« LUX »

Chœur et orgue autour de Toussaint

 

 

 2019 Jan Jovanka 

 

Oeuvres de Bach, Schütz, Bardos, Mendelssohn, Purcell, Giejlo

 Ensemble Evohé
Fruzsina Szuromi, direction
Dario Alasia, orgue

 

L’Ensemble Vocal Évohé, dirigé par Fruzsina Szuromi, vous invite à un voyage spirituel à travers l’Europe et les siècles, avec un programme exigeant et varié. En cette période de l’année où, traditionnellement, l’on commémore ceux qui ont quittés ce monde, et où la nature s’assombrit et s’assoupit avant de renaître, des compositeurs très divers sont ici rassemblés par une même quête de lumière face au caractère éphémère de la vie, animés par l’espérance d’un renouveau. Tour à tour sereines, angoissées, méditatives, dansantes, humbles, passionnées, les sonorités aux multiples couleurs accompagnent des textes poignants où, malgré la crainte et la tristesse qui s’y expriment parfois, l’espoir et la confiance prédominent. Plusieurs de ces pièces ont traversé de nombreux siècles, sans rien perdre de leur force émotionnelle et spirituelle ; certaines ont même trouvé une nouvelle jeunesse. Ainsi le chant grégorien Lux æterna (« Lumière éternelle »), tiré de l’émouvante messe des funérailles, trouve ici une nouvelle vie surprenante, tandis que Immortal Bach (1988), du compositeur norvégien Knut Nystedt, ré-interprète puissamment le très beau Komm, süßer Tod (1736) de Johann Sebastian Bach. 

L'Ensemble vocal Évohé est un chœur de chambre mixte constitué d’une vingtaine d’amateurs éclairés, pour la plupart étudiants, chercheurs ou collaborateurs de l’EPFL et de l’UNIL, dirigé par Fruzsina Szuromi. Né en 2015 de la volonté d’aborder la musique vocale faisant appel à un effectif restreint, ce jeune ensemble interprète majoritairement des œuvres a capella, dans un répertoire varié où pièces médiévales côtoient compositeurs contemporains. Friand de pratique musicale collective, l’ensemble n’hésite toutefois pas à multiplier les collaborations, comme avec le Chœur de Chambre de l’Université de Genève ou l’Orchestre de Chambre de l’EPFL. "Évohé" est le cri de joie poussé par les Bacchantes et les Bacchants pour invoquer Dionysos, dieu festif de la mythologie grecque.

Issue d’une famille de musiciens d’opéra, Fruzsina Szuromi obtient ses titres en direction de chœur, en enseignement de la méthode Kodály et en accompagnement au piano à l’Académie Franz Liszt de Budapest et à la Haute École de Musique de Genève. Actuellement elle dirige le Chœur Universitaire de Lausanne (UNIL/EPFL), un grand chœur d’oratorio, et deux chœurs de chambres, l’Ensemble Vocal Evohé à l’UNIL/EPFL, et le Choeur des Professeurs du Conservatoire Populaire de Genève. C’est au sein de la même école qu’elle partage la direction avec Magali Dami de la Maîtrise, ce chœur d’enfants de renommé. Ponctuellement elle se produit avec l’Ensemble Vocal Buissonnier, un chœur de chambre professionnel, et elle est chargée de préparation des projets vocaux, choraux à la Haute Ecole de Musique de Genève, ou elle assure également le coaching vocal en tant que pianiste. A travers de ses divers projets, Fruzsina est également amenée de collaborer avec des nombreux orchestres, tels que l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Ensemble Baroque du Léman, le Camerata Alma Viva, l’Orchestre Niedermeyer, l’Orchestre de Chambre de l’EPFL et l'Orchestre Symphonique et Universitaire de Lausanne. 

 

Collecte recommandée (prix indicatif 25.- francs)